TURBULENCES de Michaël CRICHTON

21/11/2020

390 pages aux éditions de Robert Laffont le 15 avril 1997 au prix de 21.90 Euros. 

A la place 21 de ma pal depuis le 5 Juin 2017 je l'ai choisis dans le cadre du challenge #theblacknovember pour l'item " livre un thriller dont le titre ne comportant un mot"

Trois passagers sont morts, 56 sont blessés, la cabine intérieure est détruite, et pourtant la carlingue as aucun dommage apparent. Casey Singleton qui travaille pour Norton Aircraft, la société qui as construit l'avion, elle doit comprendre pourquoi cet avion n'as pas pu finir son vol convenablement.

Cela commencer très bien, on comprend le ressenti d'une famille qui vis le crash de l'avion, je me dis, ça va être vraiment intéressant.

Mais quand Casey Singleton apparait dans l'histoire, tout devient extrêmement technique, et franchement les termes m'ont perdues dans l'histoire, et je ne suis pas arriver à m'embarquer dans le récit.

J'avais vraiment du mal à tourner les pages, et je ressentais aucun intérêt à poursuivre ma lecture au bout de la 118éme page, j'ai décidé de l'abandonner.

Je me suis dit, je n'arrive pas aimer cette lecture, alors que pleins d'autres m'attendent qui vont probablement me plaire.

Evidemment je ne pourrais pas vous donner un avis complet puisque je n'ai pas fini le récit, mais tout simplement cet opus n'était pas fait pour moi, pourtant le précédent de cet auteur j'ai beaucoup aimer.

J'aime généralement apprendre des choses dans une lecture, mais là c'était vraiment trop technique, je ne suis pas arrivée à m'intéresser suffisamment au récit pour le continuer.

Je suis sûr que beaucoup de personnes vont aimer ce genre de livres très descriptif, informatif mais pour moi, cela ne m'a pas plu.

J'ai d'autres livres à lire de cet auteur, et je n'hésiterais pas à essayer d'autres titres.