TRAUMA ZERO d'Elly ROSEMAD

13/01/2019

378 pages aux éditions DE SAXUS le 11 Octobre 2018 au prix de 19.90 euros

A la place de 242 de ma pal depuis le 11 novembre 2018, deuxième titre que la Maisons d'éditions DE SAXUS m'as expédiée,  j'ai vu très vite qu'on parlait beaucoup de ce titre, de plus c'est sur l'euthanasie, donc ce livre as ouvert la nouvelle année 2019

Maddy est une psychologue atypique, en moto, qui consacre tout ce temps a l'hôpital dans le service des grands malade, ou des euthanasies sont parfois demandées.

Elle as mis au point un procédé pour effacer les traumatismes de ses patients, et qui as était élaborer d'abord pour les malades atteint de la maladie d'Alzheimer.

Mais ce protocole as était interrompu car une patience est décédé.

Maddy vis avec un traumatisme, elle as perdu son bébé, donc elle souhaite réactiver, ce procédé pour chasser ses propres démons.

Dans ce même hôpital Gabriel est un médecin qui as un besoin de tuer, il se sert en demande d'euthanasies, pour mettre ses scénario macabre en route.

Gabriel et Maddy se lient pour remettre cette étude sur les rails

J'ai vraiment aimer cet opus, car en premier lieu car c'est un réellement un thriller a suspens, et surtout a rebondissements, ce que j'aime apprécier particulièrement c'est l'évolution des personnages, et plus particulièrement Gabriel, le médecin tueur, mais au fil des pages, on comprends sa problématiques, et c'est pas aussi simple que cela.

On as a faire a des personnages forts, avec tous sans exception des traumatismes perturbants et malgré cela, il s'occupe des malades en fin de vie, cela fait réfléchir, oui c'est une fiction, mais ça reflète beaucoup la réalité, il me semble, même si on es un médecin, chaque être humain vis des choses difficiles dans sa vie personnelle, et il les ramène sur son lieu de travail, et ils doivent faire avec, et j'imagine que ça doit avoir des répercussions sur leurs soins a leurs patients.

L'auteure mentionne bien explicitement que l'action se situe dans les années 2025, ou l'euthanasie serait devenue légale, et c'est bien la le sujet du livre, les dérives que pourrait apporter la légalisation.

C'est un sujet qui m'as toujours passionnée, pourquoi n'avons t-on pas le droit de choisir sa mort ? Et si la souffrance doit devenir intolérable, demander a un proche ou a un médecin, abréger notre vie. Après la lecture de ce livre, je me dis que ça seras pas aussi simple que cela.

C'est un livre qui est remarquement orchestrée, mais aussi très dur, il y a des passages très difficile ou on parle de la torture, de la souffrance et évidemment de la mort, mais il nous permet de réfléchir, qu'est qu'on voudrez vraiment si on était a la place de ces patients cités dans le livre ?

C'est un premier roman, j'ai vraiment adorer, ça présume la suite de ses publications.

Merci aux éditions DE SAXUS qui m'ont expédier deux livres de grandes qualités, et j'ai eu un réel plaisir de les chroniquer.