THE SUN IS ASLO A STAR de Nicola YOON

12/12/2018

400 pages aux éditions Bayard Jeunesse en Juillet 2017 au prix de 16.90 Euros

A la place 123 de ma pal depuis le 8 novembre 2017 dans le challenge #pioche de ma pal de Décembre j'ai choisis a @bislys ce livre, donc je lui ai proposer une lecture commune qu'elle as accepter avec gentillesse.

Une journée dans la vie de Daniel et Natascha dans la ville de New York, Natasha est expulsée du sol américain, elle tente une dernière chance quand a Daniel il doit se rendre a un entretien pour rentrer dans l'université YALE, et par un coup de destin ces deux jeune de 18 ans vont se croiser, faire connaissance et s'aimer.

C'est mon deuxième opus de cet auteur, j'aime beaucoup sa manière d'écrire, pour chaque chapitre, elle raconte le point de vue de chaque protagoniste sur une même scène, ça nous permets d'approfondir la personnalité de chaque personnage.

Ca m'as permis de voir le sujet de l'immigration d'un autre angle, après la lecture Entre deux mondes d'Olivier Norek, ces deux jeunes sont différents, Daniel est poète, Natascha est scientifique, et on découvre malgré la différence de milieu, l'amour peut naitre.

C'est un ouvrage très émouvant, et on rentre vite dans l'histoire, on as envie qu'ils s'en sortent, les jeunes gens prennent parti de tout tenter pour sa dernière journée de Natascha aux états unis, autant l'un que l'autre, on les ressens, courageux et obstiner, un peu un concentré de notre jeunesse d'aujourd'hui.

La fin est en demi teinte, ou l'auteur n'as pas voulu donner une direction, en nous proposant deux conclusions, j'ai trouver cela dommage, après je respecte son choix, le seul bémol que j'émettrais.

Ca me fait toujours du bien de lire ce genre de livre, moi qui lit énormément de thrillers ou la violence et les meurtres  sont une partie intégrante des livres, cela permet de reposer mon esprit, et de pouvoir encore plus concentrer sur mes futures lectures.

Ca reste une belle lecture, un moment d'émotion, une jolie histoire ou on choisit sa fin.

Merci a TINAJU pour cette lecture commune.