TALISMAN de Stephen KING et Peter STRAUB

12/03/2021

647 pages aux éditions Robert Laffont le 11 septembre 2002 au prix de 23 Euros

A la place 13 de ma pal depuis le 4 Juin 2017 au prix de 23 Euros je l'ai sélectionnée pour la lecture commune de Janvier du groupe de lecture #fanasdulivre avec l'item "lire un livre avec un seul mot" - C'est avec un réel de retrouver mon auteur chouchou Stephen KING.

Une plage déserte, quelque part sur la côte est des Etats-Unis, Jack Sawyer, douze ans rencontre Speedy Parker, lui révèle l'existence d'un autre monde, qu'il appelle les territoires, sa mère est malade et cet endroit est le lieu où se trouve le talisman pour sauver sa maman.

647 pages surtout de Stephen King ne se lit pas d'un seul coup, c'est ce qu'on appelle un beau bébé, j'ai mis trois semaines à le lire, car j'avais des prérogatives, ou sinon franchement je ne l'aurais pas lâché.

C'est un livre ou y figure beaucoup de fantastique, on passe au monde réel a de l'imaginaire, et cela ne m'as pas du tout gêné, c'est une lecture extraordinaire, ou il y a tout, de l'émotion c'est un petit garçon qui décide de prendre la route pour sauver sa mère, des combats, de la magie, une obstination à toute épreuve, des créature maléfices mais certaines qui sont attendrissantes.

J'ai adorer ce livre ou j'ai voyager avec Jack autant dans l'imaginaire que la cruauté de la vie réelle, et le décalage est vraiment incroyable, oui c'est une histoire fantastique mais qui parle de choses qui existent, comme la préoccupation d'un petit garçon pour la santé de sa maman, mais aussi comment les mineurs sont exploités dans le milieu du travail, et surtout une histoire de famille, de pouvoirs, de la perte de son père, et aussi de certains personnages qui sont plus là, et le pourquoi et au bout de la route c'est la vérité.

C'est un voyage incroyable que vas vivre Tom ou il m'a embarqué avec lui dès les premières pages, c'est une lecture addictive, ou parfois on rêve et on redescend sur terre, mais la clef, le but est la persévérance qui faut aller au bout des choses, même si c'est long, on n'aperçoit pas les pages qui se tournent et on avance avec Jack, il y a des rebondissements, parfois c'est triste, j'ai aussi beaucoup ri, des passages sont cruels aussi.

Jack apprend la sollicitude, la compréhension de l'autre de la situation, mais surtout le combat se battre pour une seule chose, ne pas oublier la quête, le saint Gall, son talisman : la santé de sa maman.

36éme livre de Stephen KING et encore c'est une excellente lecture, des choses avec un autre auteur ne passeras pas, avec lui ça files tellement facilement, car surtout chacun de ses livres il me fait passer un double message, il y a la trame, l'histoire et le véritable message, c'est toujours des livres pas faciles à lire, cet auteur as besoin de beaucoup de temps et d'espace pour nous faire ressentir son univers, le contexte de son ouvrage, il y a beaucoup de détails, il font rien oublier, tout as de l'importance, j'avance pas spécialement vite, mais j'en ressort complétement bouleversée par ce voyage dans les territoires, oui c'est un monde imaginaire, un milieu créé par l'auteur mais pour moi qui me parait si réel, la lecture est aussi cela un voyage ailleurs dans un endroit parfois qui existe pas ou que dans sa tête.