QUAND DAMAS REFLEURIRA de Leila NACHAWATI

22/09/2019

405 pages des Editions Presse de la cité le 26 Avril 2019 au prix de 21.00 Euros

A la place 190 de ma pal depuis le 8 Juillet 2018, je l'ai choisis dans le cadre du challenge #degommetapal du mois de septembre avec comme consigne "lire un livre d'une rentrée literraire" - J'ai choisis cet opus recu de Babelio l'année derniére, je me suis dit c'est une bonne occasion.

Sarah raconte l'histoire de la rencontre du père de sa fille, le livre commence comme cela, mais en fin de compte pendant 280 pages, elle conte l'histoire de Wafa, Mazen, Rudayna, Somar et Massein, des jeunes qui luttent pour la liberté de la Syrie.

A partir de la 282 pages, Osama le père de la fille de la Sarah, rentre en scène, il rejoint les autres jeunes, dans leur révolution et les explique son histoire.

C'est un sujet intéressant, le printemps arabe, comme on les souvent nommer, les pays arabes qui se sont révolter pour leur liberté.

La Syrie et la Palestine est plus au centre du livre, que les autres pays, beaucoup de détails sur cette lutte.

Et surtout le premier sujet ou l'auteure commence le livre, est aborder assez loin dans le récit, première déception.

Mais tous les innombrables détails des manifestations, leurs petites histoires, m'ont perdues très vite, je n'ai pas réussi à être embarquer par l'écriture et le style de l'auteur.

Les dernières pages m'ont plus car elle a abordé l'emprisonnement et les interrogatoires musclées, j'aurais aimé que le livre soit entièrement sur ce ton.

Comme vous l'aurez pressenti, c'est une déception, pourtant au début du livre, je me suis dit ça me semble de bon augure, cette lecture, j'ai eu beaucoup du mal à le finir, j'avoue que je me suis beaucoup ennuyée, malgré que la trame m'intéressât, mais le rythme de l'action m'a perturbée et j'ai pas réussi à être embarquée.