QU'A JAMAIS J'OUBLIE de Valentin MUSSO

20/05/2021

320 pages aux éditions Seuil le 6 mai 2021 au prix de 19.00 Euros

A la place 507 de ma pal depuis le 5 mai 2021 - Sélectionnée dans le cadre d'une #operationclub de BE POLAR - Et expédiée par la maison d'édition du Seuil - Premier livre de l'auteur, ravie de pouvoir découvrir son écriture.

Nina KIRCHER, veuve d'un photographe célèbre, se trouve dans un hôtel de luxe dans le sud de la France, elle reconnait un homme, le suis et le poignarde. Son fils Théo va essayer de comprendre son geste, il ne sait pas qu'il va découvrir un passé, inconnu jusque-là.

La scène d'introduction à l'avantage de me mettre directement dans l'ambiance de ce roman noir.

Théo va tout faire pour sauver sa mère, mais il va falloir qu'il fouille dans ce passé, inconnu.

On va voyager avec ce personnage de Nice en passant par la Suisse, et aussi à Paris, c'est aussi le constat que sa maman a eu une vie, mais une existence jalonnée de drame.

L'auteur as pris un fait réel : 60 000 milles personnes ont été internées administrativement en Suisse, sans avoir commis aucun délit, et as broder une trame sur cette tragédie.

J'aime beaucoup les trames basées sur faits réel, cela donne de l'action au récit mais aussi un texte criant de vérité.

J'ai frémi avec ces personnages, horrifiée par moment, et puis il y ce petit côté romance, qui allège les diverses péripéties.

Il y a aussi dans la balance ce mutisme, quand on est trop choquée par un acte ou une action qui sait déployer, mais aussi le poids du passé et des secrets sur une famille.

L'enquête est rondement menée, et surtout des personnages qui ont beaucoup de cachets, c'est une histoire qui m'a émue, j'ai beaucoup apprécié la fin qui colle parfaitement au récit.

Pour ma première lecture de cet auteur, c'est un coup de cœur, et j'ai compris ce côté journalisme tout en étant dans une fiction, le mélange des gens était suffisamment dosé.

Je n'hésiterais pas à regarder d'autres titres de l'auteur pour le découvrir en plus.