OCTOBRE de Soren SVEISTRUP

14/08/2020

633 pages aux éditions France Loisirs le 27 Février 2019 au prix de 22.90 Euros 

A la place de 396 de ma pal depuis 27 Décembre 2019, Ayane du compte @ayane_passions sur Instagram m'as proposé une lecture commune, on en fait régulièrement et c'est toujours extrêmement enrichissant, mais là c'est un peu spécial, puisque c'est son premier vrai thriller et j'ai été ravie de l'accompagner dans la découverte de ce genre de lecture absolument incroyable - Je peux également valider par 20e lecture pour le défi 2020 pour la catégorie 12 pour l'item "lire un auteur scandinave"

Naia Thulin et l'inspecteur Mark Hess sont sur l'enquête du tueur aux marrons, et ils sont très loin de leurs surprises.

Le rythme du livre est assez lent, c'est vrai que c'est le style des polars nordiques, donc évidemment, cela m'a fait très peur, car il comporte 633 pages.

Mais la personnalité des deux enquêteurs est tellement atypique et aussi terriblement attachant, le côté lent ne m'as absolument pas gêné.

Et puis évidemment l'histoire qui traite de beaucoup de thèmes, d'abord de meurtres plus sanglants, mais aussi un soupçon de psychiatrie mais également de la violence familiale.

Justement le cœur du livre est celui de la famille, et aussi la disparition d'enfants.

L'intrigue est vraiment édifiante, je n'ai pas réussi a deviner comment aller se finir ce livre, car beaucoup de possibilités ont été évoquées par le duo d'enquêteurs, j'avais juste une crainte que cela se finisse mal.

Ii y a énormément de rebondissements, que parfois on se sait plus du tout qui fait quoi ? Qui peut être coupable ?

Il y aussi pour couronnée le tout, une ambiance très politique. Cela encore plus d'intérêt au récit, et cela embrouille complétement les choses.

Ce qui me plait en plus dans un thriller, c'est être totalement surprise, quand on en lit beaucoup, on remarque malheureusement qu'ils finissent par se ressembler, et on devine facilement le nom du coupable, ici ce n'était vraiment pas le cas.

Donc j'ai passé une belle semaine avec cet ouvrage, et pourtant les auteurs nordiques j'ai souvent une appréhension, mais là franchement ce fut une très belle découverte, donc cela me prouve même avec un rythme lent on peut faire un histoire absolument addictive.