https://forms.sbc33.com/5b7cdc9211ce6256ffc04e8a/kWuGAML7Tq6z6H2MDY5WKw/y2g2xknJTqC6IDXndSZrTg/form.html

MEURTRES POUR REDEMPTION de Karine GIEBEL

10/02/2022

767 pages aux éditions Fleuve Noir le 18 aout 2010 au prix de 21.90 Euros

A la place de  330 ma pal depuis le 8 Janvier 2020 - Lolita du compte #ql_livres organise une lecture commune donc je me suis dit l'occasion de lire ce pavé que je voulais depuis si longtemps lire, en puis lire un livre aussi dur en commun ça peut être une excellente idée.

Marianne, vingt ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière. Indomptable, incontrôlable, Marianne se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes. Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve.

Quelle expérience de lecture, déjà, on était 12 à le lire, à échanger, à nous soutenir, car oui, ce livre est tellement bon, mais aussi extrêmement difficile à lire parfois que c'est vraiment un sentiment de confort de pouvoir échanger avec 11 autres personnes.

Pour moi, j'emploie le terme très peu, c'est vraiment un chef d'œuvre, c'est mon 7éme livre de l'autrice, pratiquement un livre sur deux, c'est un coup de cœur, mais là, on est vraiment au-dessus, je me suis senti complètement immergée dans l'esprit de Marianne et également dans son corps.

J'ai pleuré avec elle, j'ai souffert, j'ai aimé et surtout, j'ai gardé cet espoir, quelle as tout au fond d'elle.

Cette autrice est très douée pour construire des personnages forts auxquels on s'attache, cela était la même chose pour Tama l'héroïne de " Toutes blessent la dernière tue" - Je n'oublierais jamais Marianne, j'ai même rêvé d'elle.

En plus du passé de Marianne qui est vraiment intéressant, c'est le milieu carcéral que l'autrice nous dépeint. J'ai trouvé cela tellement réaliste, c'est violent, c'est cruel, mais cela sonne tellement un vrai malheureusement.

Bon comme ses autres livres, il y a beaucoup de rebondissements, du sentiment ce qui assez rare chez cette autrice, et évidemment tellement addictif.

Le point fort de ce récit, c'est réussir à nous faire aimer ce personnage qui est loin d'être un enfant de chœur et d'arriver à nous émouvoir avec un tel personnage.

Bon j'ai juste raffolé de ce livre, comme je n'en ai jamais aimé aucun autre, je n'oublierais jamais l'histoire de Marianne, même si c'est une fiction.

L'univers carcéral m'a toujours intéressé, je ne sais pas pourquoi j'ai lu beaucoup de livres sur ce sujet, des témoignages et des fictions également, mais aucun ne m'as touché à ce point.

Mais avec cette autrice, on ne sait jamais à quoi s'attendre, peut-être, je lirais un autre livre d'elle que j'aimerais encore plus.

J'ai encore quelques livres d'elle dans ma bibliothèque, mais je les lis par parcimonie de peur qu'il m'en reste plus