MAMAN A TORT de Michel BUSSI

29/06/2021

544 pages aux éditons Pocket le 4 Mai 2016 au prix de 7.95 euros.

A la place de 241 de ma pal depuis le 13 mai 2019 - Je l'ai choisis dans le cadre de la lc de la page #ilestbiencelivre du mois de Juin avec la consigne "choisir un livre avec dans le titre le mot maman, daronne ou mère" - Michel Bussi est un auteur que j'apprécie l'écriture, donc c'est avec un réel plaisir que je l'ai a le retrouver.

Malone du haut de ses trois ans, affirme que sa maman n'est pas sa vraie maman, Vasile psychologue scolaire le croit, il est seul et doit agir vite, donc il va demander de l'aide au commandant Marianne Augresse, et vont essayer de comprendre cette intrigue.

C'est mon quatrième roman de cet auteur que je lis, et à chaque fois je n'ai pas été déçu, plutôt des lectures diversifiantes, qui faisaient le job comme on dit.

Mais pour celui-ci, c'est un roman que j'ai raffoler, d'abord l'histoire de ce petit bonhomme qui veut retrouver sa vraie maman, l'auteur nous as créé une intrigue redoutable, sur la mémoire de l'enfant de trois ans, tout le suspense est basé sur cela.

Et j'ai appris beaucoup de choses, et c'était vraiment passionnant, il a mêlé cela a une affaire de cambriolage qui en as fait un roman vraiment addictif.

Enormément de rebondissements jalonnent ce récit et cela lui as donner un côté impulsif qui m'as poussé à tourner les pages vraiment vite qu'on ne voie pas le temps passer.

Ce fut vraiment une très belle surprise, il y a un côté extrêmement psychologique, et cela as procurer de l'intensité et aussi de l'émotion.

Je me suis tellement sentie en empathie avec ce petit garçon, qui ne veut pas du destin qu'on a décider pour lui et qui s'accroche à ses souvenirs, pour retrouver sa maman.

J'ai aimé également le cheminement qu'à imaginer l'auteur pour arriver à une telle fin.

Donc pour cette lecture, j'ai eu énormément de plaisir à me plonger dans cette intrigue fascinante, et je vais très bientôt lire à nouveau un livre de cet auteur, et j'espère être autant emballée que celui-là.