https://forms.sbc33.com/5b7cdc9211ce6256ffc04e8a/kWuGAML7Tq6z6H2MDY5WKw/y2g2xknJTqC6IDXndSZrTg/form.html

LORSQUE LE DERNIER ARBRE de Michael CHRISTIE

13/10/2021

608 pages aux éditions Albin Michel le 18 Août 2021 au prix de 22.90 Euros

A la place 577  de ma pal depuis le 1er Octobre 2021 - Le groupe #degommetapal proposait une lecture commune, comme je l'avais, je me suis dit autant le lire.

D'un futur proche aux années 1980, à la manière d'un architecte, l'auteur bâtit une généalogie d'une famille assombrie par les secrets lié à celui des forêts.

Une construction originale puisque le roman commence en 2038 et varie avec les années, précédentes c'est assez original et assez perturbant mais on s'y fait et j'ai éprouvé un certain plaisir.

Les ingrédients de ce roman sont amour, trahison, sacrifice, vengeance et transmission, il y a beaucoup de bouleversements, dans cette saga familiale unique.

C'est un roman noir avec comme toile de fond la nature, les arbres pour plus être précis et surtout un héritage pour laquelle les personnages se battent autant dans le sens littéraire du terme et aussi dans la psychologie des protagonistes.

Il y a beaucoup de symbolique dans ce livre : la famille et l'intime mais aussi le respect de l'écologie mais aussi le passé et aussi le futur proche, c'est assez édifiant.

J'ai beaucoup aimé l'histoire des deux frères qu'on appelle "GREENWOOD". Leurs personnalités vont se révéler avec le temps mais on va les suivre, et c'est vraiment très intéressant.

Il y a beaucoup de personnages autour de ces protagonistes, mais l'écriture est fluide, mais on ne se perds absolument pas, au contraire, on avance, on vit avec eux.

J'ai toujours cette impression quand je lis un pavé aussi dense et profond que celui-là et aussi quand les personnages sont aussi bien construits.

Moi qui adore les arbres, je trouve que c'est aussi un hommage incroyable a la nature, les amoureux de la forêt vont vraiment se sentir dans leur monde dans ce livre et n'arriveront pas à le lâcher.

C'est vraiment une belle histoire sur une famille canadienne, je ne l'oublierais pas de sitôt.