https://forms.sbc33.com/5b7cdc9211ce6256ffc04e8a/kWuGAML7Tq6z6H2MDY5WKw/y2g2xknJTqC6IDXndSZrTg/form.html

L'INSTITUT de Stephen KING

31/10/2022

600 pages au éditions Albin Michel le 29 Janvier 2020 au prix de 24.90 Euros

A la place de 322 de ma pal depuis le 29 Janvier 2020 - J'ai voulu commencer cette lecture en Mai 2020 - Je sortais de mon premier Covid - Et j'y suis pas arrivée, je l'ai mis en pause, mais je savais qu'à un moment donné, j'allez me replonger dans cette lecture - Margaux du compte de @books_trip_cats and_coffee que je retrouve dans d'autres lecture commune, as proposer qu'on le lis en Octobre et je l'as remercié chaleureusement car c'était un vrai plaisir de le découvrir toutes ensemble

Bienvenue à l'Institut. Quand les enfants y entrent, ils n'en sortent plus. Au cœur de la nuit, à Minneapolis, des intrus pénètrent dans la maison de Luke Ellis, jeune surdoué de 12 ans, tuent ses parents et le kidnappent.

Tout de suite j'ai aimé cette histoire, ce qu'il m'as plu avant toute chose, c'est le côté mystère/suspense, on navigue a vue, car on comprends pas le pourquoi de cet institut ? Et faire preuve d'autant d'acharnement avec des enfants, les traumatiser ils faut probablement une bonne raison.

Et puis Luke et sa bande d'amis sont attachants, on as envie de les aider, parfois j'ai souffert avec eux, il y a des scènes très difficile.

C'est sur le thème d'enfant a haute potentiel : télékinésie (TK) ET télépathe (TP) c'est un récit très réaliste, il y a une part de fantastique, surtout à la fin, mais le reste est plausible.

J'ai passé vraiment un chouette moment avec cette lecture, c'est tellement agréable, quand il parle d'enfants avec tellement de tendresse, mais il y a une vraie mécanique et cela fonctionne très bien.

Et puis aussi j'ai beaucoup apprécier les personnages secondaires, qu'on découvre dans la deuxième partie du livre, et puis c'est addictif, on as envie qu'ils s'en sortent, c'est pas aussi simple que cela.

J'aime ces récits ou les méchants sont perfides et de l'autre côté il y a des vrais gentils.

41éme livre de l'auteur, encore une excellente lecture, vive le prochain.