LES RAVAGE(E)S de Louise MEY

17/03/2021

448 pages aux éditions Pocket le 11 Mai 2017  au prix de 7.95 Euros

A la place 151 de ma pal depuis le 4 aout 2018 - Je choisis cette lecture dans le cadre du challenge #marsaufeminin ou il faut lire des livres écrites que par des autrices, j'ai sélectionné que des livres extrêmement féministes, j'ai découvert Louise Mey car j'avais gagné son deuxième livre Les hordes invisibles et comme j'ai vu que c'était le second tome avec l'inspectrice Alex Duesco, donc je me suis dit je vais acheter le premier, et suis ravie de l'as découvrir dans ce cadre.

A la brigade des crimes et délits sexuels, pas évident pour Alex Duesco, flic et mère célibataire, quand soudain cette jeune femme fan de statistiques se rends compte que les données se mettent à dérailler, une succession d'agression d'un nouveau genre qui confirme un prédateur d'un nouveau genre.

C'est un livre qui parle franchement et sans tabous des violences et délits sexuels, donc c'est parfois difficile à lire, il y a des passages assez cru, dur, c'est aussi la réalité qui veut ça.

J'ai vraiment aimé l'angle que l'autrice as choisis pour parler de ce sujet, qui prends totalement à contrepied le duo de l'inspectrice et son partenaire, sur ces agressions qui sortent de l'ordinaire, contrairement à leur quotidien.

J'apprécie de suivre ce service qui est aussi au moment de l'action un journaliste est accueilli qui essaye de faire des portraits des policières féminines et il installe un climat de suspicion ou des fuites de l'enquête interviennent.

Un tel service n'existe pas, Louise Mey l'as inventée pour le déroulement de l'histoire, mais cela nous permet de nous mettre le temps d'une lecture, à la place de ces officiers de polices qui reçoivent, conseille les victimes d'abus et crimes sexuelles, un métier très difficile d'entendre constamment la souffrance qui émanent de ces personnes.

Les personnages d'Alex et son partenaire sont très intéressants, et le deuxième tome risque d'être encore plus percutant. J'ai affectionné leur complicité, a se soutenir pour résoudre cette enquête, même si pendant un certain temps ils avancent pas, j'ai ressentis également la solidarité de cette équipe pour les accompagner et les aider au mieux, cela m'as fait beaucoup penser au film Police.

J'ai aussi beaucoup aimé comprendre comment un tel métier avec une investigation qui leur faire perdre un peu leurs repères, comment ça se répercutes dans leur vie privée ? Comment Alex se comporte avec sa fille ? Et on découvre ses failles et ses choix.

C'est un livre qui rentre totalement dans le défi #marsaufeminin, absolument féministe, et qui se lit facilement, hyper addictif, par contre très difficile, dans un autre contexte j'aurais choisi après une lecture légère, mais étant au mois de mars, le mois de la journée de la lutte pour les droits de la femme, je vais lire des ouvrages écrits par des femmes fortes qui font avancer le combat. Cette autrice par ses écrits nous ramène à cette réalité qui se trouve être très douloureuse pour toutes ces victimes.

Rien n'est rose pour nous les femmes, mais c'est encore pire pour toutes ces victimes, et ce livre nous montre une autre facette de ce thème, et le côté choquant de la situation. Et elle met en lumières ces fonctionnaires qui sont leurs derniers espoirs pour que le coupable soit arrêté.

Malgré le sujet difficile, j'ai adoré l'écriture et le sujet que Louise Mey as traitée avec beaucoup de brio et d'intelligence et surtout elle as créé des personnages forts et attachants qu'on as très envie de suivre par chance, j'ai ces deux autres livres, et je vais pas attendre très longtemps pour les lire.