LEONA LA FIN JUSTIFIE LES MOYENS de Jenny ROGNEBY

10/02/2019

544 pages des éditions Pocket le 08 Mars 2018 au prix de 8.30 Euros

Le 26 décembre ma copine Christine titulaire du blog https://lirelanuitoupas.wordpress.com me déposeras le deuxième tome de Leona, j'avais adorer le premier tome -

 

Le roman commence sur les chapeaux de roues, comme on dit, un kamikaze se fait exploser devant le parlement.

Leona de son coté est séparé de son ami et a perdu son fils malade, elle vois un psy.

Question justiciaire elle as réussi a sauver les apparences, et elle as rien garder comme butin mais est libre est ce pas la meilleure choses ?

Et elle s'occupe de sa fille, une semaine sur deux.

Le kamikaze ne veut parler d'elle donc elle est chargée par la direction générale de la sécurité intérieure d'interroger le suspect.

D'un autre cote Armand, l'as menace, elle est obliger de mettre en place un nouveau coup.


J'ai complètement adhérer a ce deuxième tome ou on découvre Léona plus maternelle, elle veut protéger  sa fille coûte que coûte.

J'ai vraiment adorer le côté prof des criminels qui leur donne des cours pour pas sen faire prendre, et au final elle va les inclure sur le braquage de leur vie.

On l'as sens plus dans le pétrin avec Armand, et aussi ses nouveaux partenaires, qui pour certain sont pas très loyales.

Tout le côté terrorisme avec le kamikaze est très intéressant, il as eu une vie tellement difficile, c'est un peu le côté émouvant du récit, malgré il y a eu d'autres.

Moi c'est surtout le coté DGSE de sa contrée qui m'as beaucoup intéresser, je raffole de ce sujet, donc Leona en marge avec eux, ça m'as plus fortement.

Le récit vous prends en haleine de la première a la dernière page, on va de rebondissement en surprises, ce livre vous mets dans tout ses états, et la fin nous donne trés envie de lire le suivant, il y a 4 édités, mais seulement deux disponible en France.

Je veux vraiment lire tout les tomes de cette série de grande qualité, j'aime beaucoup le sujet, une enquêtrice qui joue sur les deux tableaux et s'en sort toujours, et la plume trés addictive de l'auteure.