https://forms.sbc33.com/5b7cdc9211ce6256ffc04e8a/kWuGAML7Tq6z6H2MDY5WKw/y2g2xknJTqC6IDXndSZrTg/form.html

LE MANUFACTURIER de Mathias KÖPING

31/10/2022

548 pages aux éditions Ring le 25 Octobre 2018 au prix de 21.90 Euros

A la place de 428 de ma pal depuis le 12 Mars 2021 - Ludo as organisée une lecture commune, depuis très longtemps je voulais découvrir cet auteur -

19 novembre 1991. La Yougoslavie s'enfonce dans la spirale de la guerre. Des paramilitaires serbes massacrent une famille dans le village d'Erdut, en Croatie. Seul un petit garçon en réchappe. Vingt-cinq ans après, l'avocate Irena Ilić se lance dans la traque de ces monstres sanguinaires.

Beaucoup de thèmes sont abordés dans ce récit : d'abord la guerre des Balkans, le dark web et le trafic de drogue et la prostitution dans les cités, deux personnages sont en cœur du récit : Vladimir Radiche nommé "zéro" un capitaine bien décider de démanteler le réseau mené par Khaledzaoui et Milovan, jeune homme traumatisé par le massacre de sa famille par des militaires serbes. Contacte l'avocate de l'ONG Dignité et Justice, Irena Ilić, afin de l'aider à retrouver le responsable de la mort de sa famille, Dragoljub, le meneur des Lions de Serbie.

C'est un récit très noir, à ne pas mettre entre toutes les mains, des scènes extrêmement difficiles à lire, inspiré de faits réel et je pense, c'est encore cela qui fait encore plus froid dans le dos.

Trois situations qui décrivent les sujets abordés et ont un moment vont se lier, l'écriture est fluide, des chapitres courts que très vite, je me suis mise dans le bain, c'est clair quand on commence un tel livre, on ne peut le lâcher. J'ai été happé par ces différentes histoires, même si c'est un pavé, ça va vite, le rythme est effréné et on est vraiment dans l'action, franchement, c'est le genre de livre que je raffole, cela mêle le social, l'historique et le policier.

Oui, ce livre est une claque qui rafle tout au passage, il a reçu en 2019 le prix découverte Iris noir de Bruxelles ainsi le prix polar des blogueurs, c'est tellement mérité, je ne pourrais pas l'oublier, tellement que cette lecture m'a chamboulé autant par sa forme que les thèmes abordés, également les twists vont me fait faire des "oh" je n'arriverais pas à le croire.

Dans un sens, c'est compliqué d'expliquer que j'ai raffolé d'un livre aussi difficile, mais c'est la réalité, il faut assumer ses goûts, je le revendique, après âmes sensibles s'abstenir, mais le traumatisme et la vengeance sont le leitmotiv de cette œuvre. Cela pouvait qu'être bien, surtout que c'est très documenté et cela fait augmenter l'intérêt à mon humble avis.

Après ce premier livre de l'auteur que je viens de refermer, très envie de me jeter sur le deuxième.