LE CONSENTEMENT de Vanessa SPINGORA

30/03/2021

216 pages aux éditions Grasset le 2 Janvier 2020 au prix de 18 Euros

A la place de 383 ma pal depuis le 7 avril 2020 - Pour conclure ce challenge #marsau féminin, on m'as proposer une lecture commune avec trois bookstagrammeuse : #labelettestephanoise_ - #les_lecturesdeflo et #les_livres_de_toutoune - Et lire ce livre en commun nous as toutes beaucoup aidées à digérer cette lecture.

Séduite a l'âge de 14 ans, par un célèbre écrivain quinquagénaire, Vanessa nous dépeint trois décennies plus tard, l'emprise que cet homme as eu sur elle.

Ce récit est parfois écœurant, j'ai eu littéralement eu envie de vomir plusieurs fois, je n'ai pas compris le comportement de ses proches par rapport à cette situation, sa mère surtout.

J'ai beaucoup aimé la dernière phrase de son prologue " prendre le chasseur a son piège l'enfermer dans un livre"

Car cet auteur, Gabriel Matzneff, ne l'as pas juste manipulé pour en faire sa chose, il a aussi relayé ses photos, ses mots, pour en faire des livres.

L'écriture est très humble, elle explique les choses avec beaucoup de simplicité, j'ai ressenti que le fait qu'elle est publiée ce livre est une sorte de libération, une petite vengeance. A mon humble avis, quoique qu'elle fasse, Vanessa SPRINGORA ne pourras lui faire autant de mal que lui as fait, lui voler tout simplement son innocence, son adolescence.

Je remercie mes compagnes de lectures, on a pu en discuter en cours de lecture, et cela m'as beaucoup aidé, car c'est un témoignage poignant, qui m'as pris totalement aux tripes, c'est vraiment très dur.

Mais je pense également, qu'un tel livre doit être lus, déjà pour saluer son courage de se raconter de cette manière sans aucun tabou, j'ai compris ses raisons, mais c'est vraiment admirable de le faire et en plus de manière publique.

Je pense que ce livre conclus parfaitement ce challenge #marsaufeminin ou j'ai choisi de mettre à l'honneur des femmes qui font avancer le combat, pour que telles histoires ne se reproduise jamais

Et surtout, cela peut permettre d'alerter les parents, les proches des petites filles qui vont devenir des adolescentes, d'être extrêmement vigilante, pour que cette belle période de la vie, reste un excellent souvenir, et pas un drame