LE BAL DES MASQUES de Alexandre HOS

20/04/2021

476 pages aux éditions de l'Aspic le 2 Mars 2021 au prix de 20.00 Euros

A la place 493 de ma pal depuis le 11 mars, 5éme livre de l'auteur, je le suis et j'aime beaucoup son univers, mais depuis que j'ai découvert SAINT VAL, l'espion au cœur tendre, je suis addict a cette saga.

Janvier 2020, deux banquiers cisjordaniens se lancent dans la fabrication des masques, un jeune pirate informatique se fait tuer, une pandémie au bord de l'Europe, les stocks stratégiques de masques sont vidées, SAINT VAL va se mettre sur la piste des masques.

C'est le premier livre que je lis qui a pour le thème, le COVID 19, mais l'auteur a mêlée cela a un style espiopolar (espionnage à la sauce polar) on retrouve SAINT VAL mon espion préférée, avec ses codes et surtout ses aventures, donc le sujet as été bien amenée.

Qui dit SAINT VAL, dit politique, du gouvernement français, sur la gestion des masques, notre président a un rôle sympathique, cela m'a permis d'appréhender, comme cela a pu se passer.

Les titres de Alexandre Hos avec son personnage fétiche sont souvent criants de vérité.

J'ai tout de suite été embarquer par cette aventure en collaboration avec le DGSI, et moi quand cette unité est de la partie, généralement j'adore, mais il n'y a pas eu que de ça.

J'aime vraiment l'univers de ce personnage, et j'ai découvert que c'était une bonne initiative de traiter ce sujet qui nous préoccupe plus ou moins, selon les personnes, mais on ne peut pas être indifférent, rien que pour les interdictions qui nous imposent, j'ai apprécié dans le cadre que c'était amenée, pas extrêmement catastrophique mais sans perdre le sérieux du thème.

Ce tome est vraiment addictif, avec SAINT VAL, rien n'est calme, ça bouge constamment, donc apparemment c'est le tome 4 et le 3 va paraitre courant juin, mais ce volet je le trouve encore plus haletant que les deux autres, je sens que cette série plus elle avance, plus elle devient excellente.

Donc j'ai hâte de poursuivre, les aventures de ce héros des temps modernes, et j'ai soupçonnée que SAINT VAL plus le temps va s'écouler il va en découler beaucoup plus de responsabilités et de poids dans l'agence ASPIC, cela me plait d'autant plus, que j'aime beaucoup ce personnage.

Donc à bientôt SAINT VAL