LA SERVANTE ECARLATE de Margaret ATWOOD

08/06/2017

544  pages aux éditions Robert Laffond le 8 Juin 2017 au prix 11.50 Euros

A la place 249 de ma pal depuis le 7 octobre 2018, c'est un livre que j'avais empruntée a la médiathèque et pour cause de retard, du le ramener, comme il était le réserver, du le rendre, pour le réserver, à nouveau, je me suis dit cette fois, je vais lire et vite

Defred est une femme qui mets en libre service son utérus, pour donner des enfants a un couple de noble, par la suite elle deviendras l'esclave sexuelle, de celui qu'on appelle le commandant, mais ce qu'elle rêve vraiment, c'est de liberté, pouvoir, lire, écrire, vivre tout simplement, elle échafaude avec ses compagnes de galères, et ses amants de l'instant, des plans mais malheureusement ça ne ne se passe pas comme elle aurait pu l'imaginer.

Donc ce livre fut une véritable déception, je me suis ennuyée pendant 544 pages, une écriture extrêmement lente qui dessert le sujet, qui est particulièrement intéressant, qui aborde la soumission du corps, la peur de dire non, et le désir de liberté.  

L'écriture soporifique de cet auteur, m'as carrément endormi, plusieurs fois au cours de ma lecture, je me suis fait violence, pour le finir, et pour être complétement objective, pour pouvoir en parler.

De plus l'histoire est brouillon, on repart et on revient dans le déroulement des événements, en plus de l'ennui, ça aide vraiment pas a apprécier une lecture.

Je sais que c'est un livre qui as eu beaucoup de succès, donc je le déconseillerais pas, mais simplement ce n'est pas du tout mon genre de lecture qui me va, l'action est latente, pourtant c'est un livre que je voulais vraiment lire, me suis entêter pour absolument l'avoir, et pour finir, une belle déception, je me pose une question peut-être bête, quand on as tellement envie de lire un livre, l'attente est tellement forte, que quand c'est une déception, c'est vraiment encore pire.

L'avantage est que la prochaine lecture on vas l'apprécier triplement, on vas mettre toute la tension de notre dernière déception dans ce nouveau livre, et on va se rendre compte a quel point c'est bon de lire un livre qu'on aimes.