LA RUE QUI NOUS SEPARE de Célia SAMBA

01/02/2021

384 pages aux éditions Hachette romans le 20 Janvier 2021 au prix de 18.00 Euros

A la place de 237 de ma pal depuis le 25 Janvier, reçue dans le cadre d'une rencontre avec l'autrice dans les locaux de Babelio, en fin compte elle s'est fait virtuellement à cause du couvre-feu, le sujet m'intéressais particulièrement. 

Noémie 19 ans, Tristan 21 ans, ils se croisent, se plaisent, mais Tristan est sans-abri, comment elle va faire pour l'apprivoiser, tellement que le monde de la rue est froid, sans humanité.

J'ai beaucoup aimé ce livre qui parle d'un sujet grave, qui est les sans-domiciles fixes, mais elle a choisi un cadre étonnant : une histoire d'amour, cela donne un trait de sensibilité et d'émotions à un thème très triste.

Il y aussi tout un parcours de vie pour Noémia, qui n'est pas si facile, donc c'est deux personnes abimées par la vie qui se croise et qui tombe amoureux.

Le monde de la rue est bien décrit, avec ses excès et tout le danger qu'on peut trouver malheureusement, et comment une jeune femme le découvre.

J'ai vraiment apprécié le choix de l'autrice qui nous propose deux fins, à nous de choisir quelle on as envie de lire, moi j'ai eu envie de lire les deux.

Mais je trouve que ce genre de possibilité est vraiment appréciable, cela nous fait penser qu'il a toujours deux faces à une même pièce, et surtout par un geste solidaire on peut sauver un être humain.

Pour conclure, j'ai passé un agréable moment, et a un moment il faisait très froid, se mettre à la place de tous ces êtres humains, qui n'ont pas leur cocon a eu, personnellement je me suis battu pour avoir mon toit, je sais quelle importance cela peut être dans une vie.