https://forms.sbc33.com/5b7cdc9211ce6256ffc04e8a/kWuGAML7Tq6z6H2MDY5WKw/y2g2xknJTqC6IDXndSZrTg/form.html

LA MORT EST PARFOIS PREFERABLE de Sacha ERBEL

08/09/2022

253 pages aux éditions Taurnada le 8 Septembre 2022 au prix de 9.90 Euros

A la place de 591 de ma pal depuis le 18 aout 2022 - Service presse de Taurnada, nouvelle autrice que je découvre avec plaisir, car je ne suis jamais déçu, avec Lolita du compte ql_livres, on décide de le lire ensemble, vu qu'on cette chance de le recevoir avant parution.

Yan est flic à la police judiciaire de Lille. Depuis quelque temps, un « passager clandestin » s'est invité dans sa vie : « l'Araignée », c'est le surnom qu'elle lui a donné. En parallèle, Brath, son collègue, enquête sur la mort étrange d'un homme retrouvé décapité, assis au volant de sa voiture, la tête reposant sur la banquette arrière.

C'est un polar extrêmement psychologique, ce sont ceux que je préfère, et l'atout de ce roman, c'est la maladie de l'enquêtrice qu'elle appelle l'araignée, qui va l'épuiser, l'as vider et elle ne veut rien lâcher et tenir pour continuer à suivre les investigations.

C'est vraiment douloureux à lire, j'ai ressenti ces douleurs, mais c'est tellement important de parler de ces femmes et sûrement aussi des hommes qui sont malades et qui continue d'avoir une vie professionnelle. Je trouve cela tellement admirable, et j'ai bien aimé le cadre que l'autrice a choisi pour parler de cette pathologie si peu connue.

On suit deux enquêtes en parallèle, et ce sont deux investigations très bien orchestrées dont l'une colle très bien avec les soucis de santé de Yan, c'est très bien trouver.

Les valeurs d'amitié sont très importantes dans ce récit, et je pense que c'est cela qui va beaucoup aider Yan.

J'ai vraiment adoré ce livre ou est liée l'intime et l'addiction de la résolution de plusieurs crimes, j'ai aussi beaucoup aimé l'écriture de l'autrice qui est très percutante et qui va droit au but sans fortitudes, j'apprécie beaucoup quand c'est comme cela.

C'est une histoire noire, cruelle par moments, mais le côté psychologique est très prenant, et on ne peut que s'attacher à ce personnage qui se bat contre ses démons.

Des thèmes forts sont traités : la maladie, mais aussi l'homosexualité et le journalisme d'investigation et sont intégrés à la poursuite des assaillants des meurtres.

C'est une belle découverte, je suis ravie que Sacha Erbel a rejoint l'équipe des autrices de Taurnada, et j'ai très envie d'aller voir ce qu'elle a fait d'autres.