https://forms.sbc33.com/5b7cdc9211ce6256ffc04e8a/kWuGAML7Tq6z6H2MDY5WKw/y2g2xknJTqC6IDXndSZrTg/form.html

LA MEMOIRE FANTOME de Franck THILLIEZ

25/11/2021

398 pages aux éditions Le Passage le 21 Mars 2019 au prix de 20.90 Euros

A la place 19 de ma pal depuis le 5 Juin 2017 - Pour la quatrième semaine du #theblacknovember consacrée pour l'item "livres provenant d'une saga" en binôme avec #lireimaginaire, cela semblait logique qu'on choisisse le 4éme tome de la sage Sharko/Henebelle, puisque que le début de l'année on lit ensemble cette fabuleuse série.

Une femme à bout de souffle cours sous l'orage, elle pense être en février, nous sommes fin avril. Quatres minutes c'est pour elle la durée approximative d'un souvenir. Pour Lucie Henebelle, elle deviendra vite le pire de ses cauchemars.

Pour ce quatrième tome, l'auteur parle de son thème cher à son cœur : la mémoire, mais toujours avec lui, c'est toujours intéressant et surtout dans une œuvre de fiction, on apprend beaucoup de choses. Ces récits sont toujours extrêmement documentés et cela se ressent.

L'amnésie rétrograde est le thème central de cette intrique, comme d'habitude, le rythme est infernal, ça va à cent à l'heure et on dispose à peine le temps de reprendre son souffle.

J'aime beaucoup le personnage de Lucie mais ce que j'ai vraiment apprécier dans ce volet, c'est la proximité et surtout la complicité avec Manon, elle est complétement en empathie avec elle, en essayant tout le temps de l'as comprendre, j'ai trouvé que cela donner un aspect très humain à cette intrigue terriblement addictive et aussi ces petits côtés attachants.

Evidemment, Franck Thilliez quand il nous prend dans sa toile, on n'arrive pas à lâcher son histoire et surtout il nous embarque exactement où il veut, c'est une de ses grandes qualités, et on se fait toujours avoir, mais en tant que lectrice assidue de polars, j'avoue c'est toujours un plaisir.

La fin comme souvent dans ses publications, on ne s'y attend pas, et on n'aura jamais cru que cela pourra finir comme cela.

Personnellement j'étais tellement accrocher à cette conclusion qu'en sortant de la gare je n'ai pu ranger mon livre dans mon sac, je l'ai terminé en marchant jusqu'à mon domicile.

Le sujet de la mémoire est également quelque chose qui m'interpelle très particulièrement, et j'étais interloquer que ce genre d'amnésie existe, j'ai aussi beaucoup aimé le personnage Marion, le type femme fragile, alors que je vous laisse découvrir qui est-elle vraiment ?

J'ai hâte vraiment de poursuivre cette saga, plus on avance plus les histoires sont fascinantes, surtout je pense que le prochain c'est la rencontre entre Franck Sharko et Lucie Henebelle.

Si ma comparse de lecture commune est d'accord, j'aimerais beaucoup lire le tome suivant en février, je ne pourrais pas attendre plus longtemps.