HELENA de Jeremy FEL

10/09/2018

733 Pages - Editions Rivages - 22 aout 2018 au prix de 23 euros.

A la place 226 de ma pal depuis le 3 aout 2018, j'ai choisi de lire ce très beau livre avec ma copine Christine du blog lirelanuitoupas - Cette couverture nous ensorcelle, et on as envie qu'une chose le dévorer

Une scène banale une jeune femme qui tombe en panne sur une route de campagne, et fait connaissance avec une charmante femme et ses enfants, cette situation est simple mais elle va se transformer en un véritable engrenage de la violence

Le début as était lent, assez difficile pour moi, a la limite de l'ennui, mais passée la 120e page, on se sent dans la peau de cette Hayley, on es pris au piège, on ressens ce qu'elle ressens, et on souffre autant qu'elle, comment on peut par une banale panne perdre l'espoir de vivre.

L'auteur décrit habillement le caractère de chaque personnage, que plus on avance dans le récit et plus on se prends de compassion pour le meurtrier de l'histoire.

Mais tout au cours du récit, les divers personnages ont tuer, la vengeance s'est gangrénée en faisant de honnêtes gens des meurtriers barbares.

Le livre pose la question, est ce que venger sert à guérir ? Ou tout simplement prisonnier de sa douleur ?

Cet opus est violent, très violent, mais les raisons de cette violence est encore plus dure a lire et a accepter que la violence en elle même.

Les rêves des personnages sont aussi une trame intéressantes, une vie rêvée que l'on désire plus que tout, et quand on se réveille, tout faire pour y parvenir.

Cela aurait pu embrouiller le déroulement de l'histoire, mais j'ai trouver justement que par rapport a ces nuits agitées, on s'introduisait dans l’inconscient de chaque personnage. Et ça donnait plus d'intensité et de suspens au récit.

Mais croyez pas que ce livre est aussi noir ce qu'il peut paraitre, une lueur d'espoir apparait au cours de ce roman, et redonne de l’optimiste, aux protagonistes.

J'ai beaucoup aimer, c'est le genre de livre qui me fait vibrer, et qui mets du suspens, de la psychologie, et du morbide, la ou il faut.