FROIDE COMME LA MORT de Jean Paul HUSSON

26/01/2019

412 pages aux éditions Books on Demand en aout 2O18 au prix de 12.99 Euros

A la place 240 de ma pal depuis le 25 octobre 2018, Je suis cet auteur depuis le début, c'est mon troisième livre de lui, et les deux premiers ont étaient de gros coup de cœur, et surtout aussi différent l'un que l'autre, donc ravie de lui a nouveau un livre de lui, j'embarque ma comparse de lecture @livrespassion13 avec moi.

Angèle as une phobie, le froid pas de chance, elle est envoyer par son journal, a Oslo, pour faire des photos de l'équipe de France de majorettes.

 Des meurtres effroyables interviennent dans l'hôtel EUROPA ou sont installées les majorettes de tout les pays.

Angèle en premier lieu est soupçonnée par le commissaire BJORN, mais se rendras très vite de leur erreur, et sur les consignes de son employeur, elle se penche très prés de tout ses meurtres, et  propose son aide au commissaire.

Ymir, leur guide, viking se rapproche d'elle, il essaye de l'as protéger de ses peurs polaires.

Angèle commence a voir en songe sa sœur jumelle décédée quelques années plus tôt, elle se confie a Ymir, il lui conseille d'aller voir son frére jumeau, pour voir autre chose, pour prendre du recul, peut être ce n'est pas un si bon conseil que cela !!!!


J'ai beaucoup aimer retrouver l'écriture Paul François HUSSON, j'ai apprécier ce ton caustique qui est un réel plaisir de lire, l'enquête est insoluble, la personnalité d'Angéle est atypique, une femme qui vis encore dans le souvenir de sa jumelle, c'est pour cela qu'a un moment elle pense être responsable des meurtres.

La thématique des jumeaux/jumelles est au cœur de ce roman, ce lien si fort est indéfectible même au dela la mort.

Une chose que j'ai moins apprécier c'est toutes les descriptions assez nombreuses, sur le froid, j'ai remarquer que ça alourdissait le récit, voila la seule réserve que j'émettrais.

Car l'histoire est vraiment angoissante, mais surtout passionnante, et très addictive, et jamais on ne peut deviner, cette fin.

Angèle est obnubilée par ces jumeaux autant par l'un que l'autre, mais elle as aussi une grande complicité avec le commissaire BJORN.

Et surtout cette aventure a Oslo va lui permettre d'aller au bout de cette peur du froid, j'avoue je suis un peu comme elle, j'ai toujours très froid, donc je l'as comprends tout a fait, et sa personnalité m'as particulièrement toucher.

Je sors encore ravie de cet opus, et je vais essayer me procurer les opus que je n'ai pas encore lues.