EXTREME URGENCE de Michaël CRICHTON

07/11/2021

348 pages aux éditions Pocket le 10 septembre 1995 au prix de 5.50 Euros

A la place de 301 de ma pal depuis le 7 Septembre 2019 - Choisis pour la première semaine du challenge de #theblacknovember avec l'item "auteur mort" en binôme avec Séverine du compte #livresse_severine - Cela va aussi pour #lebookclubdesrates pour l'item du mois Novembre "auteur jamais lus" - Je suis très heureuse de découvrir enfin cet auteur. 

John Berry, médecin pathologiste viens en aide à son ami le docteur Lee qui viens d'être arrêtée pour le meurtre de Karen Randall, la fille d'un éminent chirurgien, il décide d'enquêter.

C'est ce qu'on appelle un polar médical, l'intrigue se passe dans le milieu de la médecine, avec les docteurs et leurs affluences et leurs pouvoirs.

Ce qui m'as plu d'abord c'est le sujet de fond est l'avortement, car à l'époque où est écris ce livre, l'avortement constituait un crime comme l'est encore aujourd'hui l'euthanasie, mais c'est un autre problème, donc les praticiens pratiquaient ce genre d'intervention sous le manteau, pour éviter que certaines femmes le fassent elle-même, et se mettent en danger.

Peu à peu certains détails se mettent en place, dans l'intrigue au fur à mesure, donc le suspens arrive pour finir en apothéose.

J'ai beaucoup aimé ce genre d'investigations, parfois certaines informations médicales étaient citées mais sans abrutir le récit, au contraire, j'ai trouvé cela fort intéressant. Le milieu médical m'a toujours interpellé, je ne savais que des thrillers étaient fait sur ce milieu, j'ai trouvé cela très plaisant.

C'est aussi une découverte, car je n'ai jamais lu cet auteur, et j'ai beaucoup aimer son écriture, et son personnage qui devient un enquêteur par amitié, il est tenace, et malgré les indices il ne lâche pas son ami, et cherche sans relâche la vérité.

De plus il affronte une famille puissante, le pouvoir des médecins est aussi une thématique abordée avec le reste de l'intrigue.

Pour ma deuxième lecture du #theblacknovemnber, je suis très contente de cette découverte.