DJIHAD A PARIS de Marc BOWMAN

12/05/2016

352 pages aux Editions Pierre de Taillac en mai 2016 au prix de 8.09 Euros

A la place de 200 de ma pal depuis le 26 avril reçue de ma copine Cathy, nous avons fait un échange, moi j'ai eu de la chance de recevoir ce livre et elle as reçu Papillon de nuit de RJ Ellory, on as juste partager, nos coups de cœur - A la dernière opération de Masse Critique de Babelio, j'ai eu l'honneur de gagner, La bombe d'Alger du même auteur, la suite de Djihad a Paris, donc ça m'as donner l'opportunité de découvrir ces deux livres. 

Dépôt  d'armes en Lybie, est attaquer, plusieurs hommes en turban, prennent d'assaut des armes de grandes envergures, des mortiers de type SAM 7

Aymar de Millandre, Lieutenant Colonel a la DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure) est  dépêcher sur cette affaire ou il suivras de très prés ces fameux mortiers, de peur qui fasse des dommage collatéraux sur notre pays.

C'est un thriller réaliste qui parle de la Sécurité intérieure mais pas que, les services de l'OTAN, des réseaux d'extrême droite qui se nomme STAY BEYIND et le milieu évidemment de la politique vue de l'intérieure.

La quête commence sur les ports d'Italie du sud en passant par Munich, et en finissant en région parisienne, on es directement embarquer par cette enquête très active, qui mets en lumière plusieurs sujets, les armes puissantes qui sont toujours en services, la CIA ou face a cet enquêteur chevronnée on découvre un agent double, Enoch, très énigmatique, surtout dans ce premier tome, on as toujours le doute s'il est réellement dans le bon camp.

Le suspens est présent dans tout le récit, et a la fin, on as juste envie de découvrir le second tome.

Evidemment j'ai adorer, surtout ce milieu m'intéresse particulièrement, la sécurité intérieure, les attentats, comment ils enquêtent ? Comment ils interpellent ? 

Mais ce que j'ai fortement apprécié c'est les personnalité des deux protagonistes, Aymar, Colonel un peu kamikaze et Enoch qui hésite entre les deux cotés de la balance, le bien et le mai.

Hâte de retrouver Aymar et Enoch pour en découvrir beaucoup plus