DEUIL DE MIEL de Franck THILLIEZ

14/05/2021

340 pages aux éditions Pocket le 14 Février 2008 au prix de 7.60 Euros

A la place 3 de ma pal depuis le 20 Janvier 2018 - On continue avec Khadîdja #lireimaginaire notre découverte de la saga de Sharko et Hennebelle - Celui-ci est le troisième tome et on retrouve Sharko - Ils valident deux de mes challenges #palendrierdelavent avec l'item " titre avec un aliment que j'aime pas» - #defi2021 7éme lecture qui valide l'item 38 " un livre dont la série qui comporte plus de 7 tomes"

Une femme est retrouvée agenouillée, morte, nue entièrement rasée dans une église. Franck Sharko, détruit par sa vie personnelle, cette enquête va lui rappeler de tristes souvenirs, en espérant que cela ne soit pas l'investigation de trop.

Ce qui est intéressant dans cette série avec Franck Sharko, ce commissaire qui est vraiment dévastée par sa vie personnelle et comment malgré ces ennuis, comment il arrive encore à s'investir complétement dans une enquête avec une telle intensité et surtout un talent certain.

Pour ce troisième tome, l'auteur nous offre une investigation tellement passionnante, il m'a fait penser à deux livres, Un(e) secte et La promesse des ténèbres de Maxime Chattam, pour le côté insecte, mais Franck Thilliez a été plus en profondeur, et pour le côté noir pour l'autre livre, qui fut un coup de cœur pour moi.

Un mélange des deux qui en as fait une lecture passionnante, ou le meurtrier se sert des insectes pour tuer ses victimes, et le commissaire ne néglige rien pour l'arrêter et également mettre sa vie en danger dans les bas-fonds de la ville.

Comme d'habitude avec cet auteur, on est sûr de rien, on ne s'est pas ou on va, mais on suit avec intérêt les péripéties de ce Franck Sharko, on flirte avec les hallucinations, le côté psychiatrie de la personnalité de cet homme est très présente.

Mais moi cela ne m'a pas gêné, au contraire, cela donne un côté tellement humain à cet homme qui se bats pour la justice, bon parfois il dépasse la ligne rouge mais toujours pour la bonne cause, arrêter le meurtrier.

On ne peut qu'aimer cet enquêteur qui se bats de toute ses forces, avec son mental, son cœur qui est complétement effondré, puisqu'il doit avancer avec ses failles, et sa solution pour combattre ses démons, aller jusqu'au bout de l'enquête en cours et surtout ne rien lâcher.

J'ai aimé le déroulement de la trame, qui se lit tellement vite, on a envie que d'une seule chose, savoir la fin.

La conclusion de ce récit est un peu triste, un petit côté mélancolique, mais je me demande qu'une chose, comment il va pouvoir revenir ? C'est une série étonnante, tellement bien faite. Et pourtant nous l'as distillé dans le temps, mais c'est tellement agréable, et j'ai qu'un seul désir, lire le suivant