CE QUE NOUS AVONS PERDU de Gayle FORMAN

28/10/2018

368 pages aux éditions Hachette romans le 29/08/2018 au prix de 17 euros.

A la place 243 de ma pal depuis le 4 octobre dans le cadre de la rencontre qui se dérouleras le lundi 29 Octobre dans les locaux de Babelio - Ce livre m'intéressais particulièrement car c'est l'histoire d'une chanteuse qui perds sa voix, comme ma fille chante, j'était de plus attirée par ce livre. 

Freya, jeune chanteuse a succès, perds sa voix, elle enchaine les spécialistes, mais sans succès, elle s'attends a tout perdre.

Lors d'une chute d'un pont elle tombe sur un jeune homme qui s'appelle Nathaniel, et un témoin assiste a la scéne qui se prénomme Harun, ils se rendre tout les trois a l'hôpital.

Ils font connaissance, et se prenne d'amitié les uns pour les autres.

Ce livre parle de trois destinées, trois jeunes, qui se rencontrent par le hasard d'un accident, et se prennent d'affection.

Ils décident d'accompagner Freya chez son producteur, pour affronter la décision si il va arrêter de l'as conseiller sur sa carrière, mais elle se rends compte, grâce a ces nouveaux amis, que depuis, qu'il s'occupe d'elle, elle as jamais était maitre de ses décisions, donc elle se dit que dorénavant ça va changer.

Harun est homosexuel, mais as beaucoup du mal a assumer sa différence, vis a vis de sa famille, et a cause de cela, il as perdu l'homme qu'il aime, avec le soutien de ses nouveaux amis, il va avoir la force de tout révéler et d'essayer de retrouver son amour.

Entre Nathaniel et Freya, une attirance est survenue, la problématique de ce dernier jeune de ce petit groupe, est qu'il recherche son père, il est venu en ville pour cela. Et les amis le recherchent pour l'accompagner dans cette recherche.

j'ai vraiment aimer ce récit ou l'amitié et la solidarité est au centre de l'histoire, c'est écrit avec énormément de poésie et de tendresse, et surtout ça nous démontre que quand on est dans une problématique inextricable, comme le sont souvent les problèmes des jeunes adultes, a plusieurs, on as plus de force, et aussi, on vois les choses différemment, car plusieurs angles se dessinent, et on prends du recul sur le souci.

je suis ravie de rencontrer l'auteur pour l'entendre de parler de cette jolie histoire.