BENZOS de Noël BOUDOU

13/11/2019

216 pages des éditions TAURANDE le 14 Novembre au prix de 9.99 Euros

A la place 409 de ma pal depuis le 19 Octobre - 5e service presse de la part de cette maisons d'édition que j'affectionne notamment car ces publications sont toujours captivantes. Celui-là comme les autres me faisait beaucoup envie, le sujet était posé, l'addiction aux benzodiazépines.

Nick Power attend ses amis d'enfance, alors que sa femme Chloé s'en va pour un déplacement professionnel. Mais sans elle, ça ne sera pas pareil, est ce qu'il arrivera à supporter son absence ?

On est scotchée par ce récit, transférée dans la tête de Nick, c'est violent, mais il y a pas beaucoup de sang, de cruautée, ca veut bien vouloir dire que le psychologique est plus fort que tout.

La trame est la dépendance médicamenteuse, les addictions m'ont toujours fasciner, comment on arrive a être accro a une molécule ? Et surtout comment on fait pour s'en sortir ? Le procédé physique et aussi psychologique m'ont toujours interesser, moi qui ai cette chance, de n'être accrocher a quoi que ce soit, a part a mes livres peut être ...

Dans dans cet opus, malgré que j"était saine d'esprit, on se sent balladée, bouleversée par ce que peut faire une existence jallonée de petites pillulles

Même si j'ai eu jamais envie d'en prendre, plutôt contre, ce livre devrait être d'utilité publique, car aprés on peut juste avoir le même avis que moi, tellement les dégats sont puissants

Mais j'ai adorer vraiment la construction de cet ouvrage et le ton brut de decoffrage de l'auteur

Je l'ai lu dans la journée, et j'avais eu l'impression d'être dans sa tète, de vivre ce qu'il as vécu, c'est déstabilisant mais tellement kifant, un plaisir de lecture inegalabe.

Dés le début on es pris dans la toile de l'histoire, et plus les pages se tournent, on se dit mais ils se passe quoi ? C'est quoi le truc ?

Et a un moment, on se dit, ah oui éventuellement mais on est loin de deviner cette fin qui nous laisse ahuri autant que cette plongée dans cet univers médicamenteux et dans la vie de Nick.