BADMAN de Dathan AUERBACH

26/02/2019

448 pages aux éditions Belfond le 21 Février 2019 au prix de 21.90 Euros4

A la place 300 de ma pal depuis le 20 Février BE POLAR m'as sélectionnée pour le recevoir et les Editions BELFOND me l'ont envoyée, j'ai vu beaucoup de choses sur ce livre, entre autres un coup de coeur magistral de la part de Severine, qui tient la célèbre page, il est bien ce livre. Donc tout cela m'ont donner très envie de le découvrir.

Ben est au supermarché avec son petit frère Eric de 5 anos, il as envie d'aller au toilettes, il as fait tomber son doudou, Ben le nettoie au lavabo, quand il veut retrouver son petit frère, il as disparu.

Ben se sent coupable de cette disparition, il iras même jusqu’à travailler dans le lieu du drame. Est ce que ça va l'aider ou l'enfoncer ? L'avenir le diras.

Cet opus parle de disparition, de culpabilité et aussi tout ce qui se passe dans un supermarché, la vie d'une grande surface lambda.

Mais malheureusement ce fut une pure déception, l'histoire commençait bien, c'est généralement le genre d'histoire que j'apprécie.

Mais déjà le rythme y est pour beaucoup, c'est vraiment très lent, les mêmes choses sont inlassablement répéter.

Après l'écriture est agréable, on se laisse porter, mais il y a pas de plus, on s'ennuie inlassablement.

La fin est comme je les déteste, inexistante.

Après ce que j'ai apprécier le milieu de la grande distribution, comment ça marche, les rapports entre les protagonistes, la profondeur du personnage de Ben est aussi intéressant, assez stigmatique.

La base de ce livre est la culpabilité, mais je pense il est bien d'en faire quelque chose, est  que ça prends vraiment pas avec moi, je le ressens vide.

C'est un livre qui as était encenser, par la critique par les blogueurs en tout genre, et généralement ce genre d'ouvrage, que beaucoup de monde apprécie, avec moi ça passe jamais.

Donc c'est ma première déception de l'année 2019.