APOCRYPHE de René MANZOR

03/10/2018

400 pages des éditions de Calmann Lévy Noir du 3 Octobre 2018 au prix de 19.90 Euros

A la place 306 de ma pal depuis le 30 mars 2019, j'ai eu la chance de gagner une rencontre avec l'auteur René Manzor par l'intermédiaire du site Lecteurs.com. J'ai voulu lire le livre pour l'entrevue, mais malheureusement, j'ai pas eu le temps, mais je l'ai lu avec plaisir après.

David de Nazareth, fils de Yeshua de Nazareth dit Jésus, est au pied de la croix de son père crucifiée.

Le jeune David, se cherche, veut absolument aller a Jérusalem, vivre la Pâques, mais il est perdu, et un jour, Longinus viens jusqu'à chez lui, c'est le bourreau de son père, l'homme qui l'as crucifié.

Au début leurs rapports sont houleux, mais a force de ténacité, le jeune homme commence a respecter l'homme, et vont traverser la Judée et défendre leur nation.

On revisite l'histoire de Jésus entre la secte des Nazorééns et les romains, on apprend beaucoup de choses, de cette belle épopée, l'auteur nous as expliquées qu'avant d'écrire ce livre, il a lu les 131 évangiles apocryphes, une chose est certaine cet opus est très documenté sur ces années-là.

Au début, j'ai eu beaucoup du mal, car faut vraiment être plonger dedans pour comprendre le contexte qui est absolument historique, mais ensuite quand j'étais partie dans la trame, on est vraiment happé par cette plongée dans l'ancien temps.

Il y a des guerres de pouvoir, et beaucoup de batailles, des meurtres en cascade, et c'est diffus mais vraiment passionnant.

Personnellement quand j'étais petite, j'adorais aller au catéchisme, je trouvais la vie de Jésus passionnante et réellement fantastique, mais ce livre m'as permis de comprendre que beaucoup de choses sont encore à découvrir, qu'on en sait encore très peu.

Et le livre traite aussi de la foi, de croire ou ne pas croire, et il est aussi intéressant par ce fait.

Oui le fils de Jésus peut avoir des doutes sur la résurrection, et l'auteur en parle très bien, et encore ça nous permet de voir les choses différemment.

La rencontre avec l'auteur était très conviviale, il a été très moqueur sur le fait que personne qu'on mette du temps à lire ses livres, c'est vrai qu'autour de la table, une seule personne l'avait lu entièrement.

Quant à moi, je lui ai promis de le lire, et qu'il pourrait voir ce que j'en penses à travers ma chronique.