22/11/63 de Stephen KING

23/08/2018

1044 Pages - Edition du Livre de poche en 2011 au prix de 9.90 Euros -


A la place 26 de ma pile a lire achetée le 2 juin 2017, donc c'est un vrai plaisir que j'ai ouvert ce livre choisis par #phoenicia dans le challenge #piochedansmapal (voir rubrique) 


Un voyage dans le temps que nous offre l'auteur dans les années 1958 - 1963, ou se mêle un brin de fantastique, un but sauver le monde en secourant le président Kennedy tout cela auréolée d'une magnifique histoire d'amour

 


On se retrouve dans ces années ou la ségrégation est partout, dans les bus, dans les rues, ça m'as fait froid dans le dos.

Jack EPPING en 2011 qui deviendras Georges va traverser plusieurs vies ou son but est de sauver des vies, mais sans oublier que sa quête c'est le sauvetage du Président KENNEDY.

Le personnage principal va coller aux basques de Lee Oswald, un véritable travail de flic, des écoutes, de véritables matériaux de professionnel, pour se mettre dans sa peau pour penser comme lui, pour être à sa portée.

Moi-même appris énormément de choses, sur ce tueur, on ne peut se poser la question manipulé ? Ou avait-il de vraies raisons d'entreprendre cet attentat ?

Après l'auteur as choisis un autre angle, cette tragédie est la trame du récit, mais sans rentrer dans les détails, il a voulu introduire une très belle histoire d'amour ou le personnage de Sadie intervient, et le poids de la culpabilité, il va en être question entre l'amour ou sa mission.

Des revirements de situation, il va en avoir, ou se demande parfois, ou on en est, a quelle époque, et surtout il va nous emmener, mais l'écriture de Stephen KING nous entraine dans une atmosphère due a l'époque, il se colle tellement aux faits de l'époque, les paris, la mafia, les voyous, la violence...etc...

Et cette compassion, cet amour, c'est vraiment émouvant, on est au bord des larmes, elle se bat pour vivre, il se bat pour elle, c'est l'amour avec un grand A, quand Stephen KING, parle de sentiment, on peut qu'adhérer, c'est criant de vérité sans rentrer dans le mélo mais justement se coller au but de ce retour dans le passé.

Ce livre est un must, je le savais en l'achetant, on me l'a confirmé avant de le lire, mais c'est vraiment un récit en forme de diamant brut, un livre exceptionnel, ou vous pousse à vous poser des questions, si on pouvait le passé quelles en serait les conséquences ?