A PAS DE LOUP de Isabelle VILLAIN

13/01/2021

240 pages aux éditions Taurnada le 14 Janvier 2021 au prix de 9.99 Euros 

A la place de 473 de ma pal depuis le 21 décembre 2020 - Service presse de la maison d'édition TAURNADA, des publications que j'attends et j'affectionnent particulièrement, je l'es sélectionner également pour la lc du groupe #ilestbiencelivre avec l'item "lire un livre de moins de 250 pages" et pour le challenge de #degommetapal avec l'item "un évoquant la neige, couverture ou titre". De plus l'autrice, j'ai eu l'opportunité de découvrir sa plume, et j'aime beaucoup comment elle dépeint ses personnages.

Rosalie, Philippe et Martin âgé de 6 mois décident de changer de vie, intégré un hameau écologique situé en plein cœur des Alpes de Hautes Provence. Dans ce cadre idyllique, des distensions vont apparaitre au cours de leur couple, est ce qu'ils seront assez fort pour rester unis malgré les conflits ?

L'autrice as eu la bonne idée de nous présenter les diverses familles qui compose le hameau, pourquoi ils ont choisi ce changement de vie ? Et surtout quelle est leur activité à l'intérieur du groupe, donc une ambivalence passé/présent.

Cela nous permet de nous intégrer totalement au contexte, bon c'est vrai pour une publication de cette maison d'édition, ça commence calmement, tranquillement, on n'a pas vraiment l'habitude, bien que j'aie été surprise, je me suis dit pourquoi pas, je me suis laisser aller à l'écriture entrainante de l'autrice.

L'atout de ce roman, c'est justement le passage de la vie banale de ce charmant lieu de vie au tragique, on ne s'y attend pas, et c'est d'autant plus déstabilisant, mais tellement appréciable pour une lectrice comme moi qui aime lire du noir.

Le sujet central qui est le changement de vie est étonnamment moderne, c'est un thème qui est couramment traitée dans les médias ou dans divers romans, mais j'ai aimé la tournure que l'autrice as pris, en partant de cet état de fait et en allant dans une direction dramatique, un peu passer du blanc au noir.

C'est différent, on rencontre très rarement ce type de roman, et cela m'as beaucoup plu, de plus d'autres sujet sont traités, d'abord l'histoire du loup, faut-il le préserver ou le chasser ? Et également la place du père dans une fratrie, et encore d'autres thèmes que je ne dévoilait pas pour garder le mystère de l'intrigue.

C'est un récit comme indique le titre qui avance a pas de loup, tout doucement, le rythme monte crescendo jusqu'à la fin qui arrive à son apothéose.

Ce livre me conforte dans la découverte de cette autrice, et j'ai très envie de me pencher sur ses autres publications, j'attends avec impatience Mauvais genre ou Rebecca son enquêtrice, que j'ai connu dans Blessures intimes et que j'ai vraiment apprécier et que j'ai envie de retrouver.