13 A TABLE 2019 !

04/04/2021

283 pages aux éditions Pocket le 8 Novembre 2018 au prix de 5.00 Euros

A la place de 459 de ma pal depuis le 12 Décembre 2020 - J'aime beaucoup les collectif d'auteurs et d'autrices, certains comme Maxime Chattam ou Karine Giebel, je les connais mais d'autres comme Françoise Bourdin ou François d'Epenoux je les ai jamais lus, une occasion de les découvrir par l'intermédiaire d'une nouvelle de quelques pages

Le principe de ce genre de recueil ce sont des auteurs et autrices de différents univers écrivent une nouvelle de quelques pages sur un sujet précis : là c'est la fête.

14 auteurs et autrices pour autant de nouvelles autant différentes les unes des autres, j'ai beaucoup apprécié celle de Karine Giebiel, Maxime Chattam, Giacometti et Ravenne, Agnès Martin Lugand, Philippe Besson et Leila Slimani des univers que je connais et que j'étais ravie de retrouver.

D'autres comme Françoise Bourdin, François d'Epenoux, Philippe Jaenada, Alexandre Lapierre, Véronique Ovaldé, Romain Puertolas, Tatiana de Rosnay et Alice Zenter que je ne connais pas, mais j'ai pu m'embarquer dans leurs univers, et aucune ne m'as déplu, j'ai même eu envie de découvrir d'autres titres des auteurs et autrices.

Certains ont parler de la vie familiale et de couple, comment bien recevoir ses amis, d'autres sont plus noires, mais moi ça me dérange, bien au contraire.

Cela m'a permis aussi en 283 pages, de redécouvrir des styles que je lis plus depuis longtemps, et j'aime beaucoup cela, allez dans des directions distinctes.

C'est surtout intéressant de sortir de sa zone de confort, et se plonger dans d'autres analyses pour quelques pages, c'est important de lire plusieurs variétés, ne pas se cantonner à un seul.

J'avoue que les romans noirs sont mes préférés, mais comme je lis autre chose, j'en sors toujours enchantés, ce recueil me fait rappeler qu'il faut que je fasse l'effort d'aller ailleurs dans mes lectures pour ne jamais être lasser de ma catégorie de lecture préférés.

Du moins, cette sorte de lecture, permet une pause par rapport à des récits difficiles, car au courant du mois de mars, j'ai lu beaucoup de public ations de femmes bafouées, maltraitées, c'est passionnant mais trop difficile, donc j'ai eu envie d'une lecture plus fraiche, et c'est vers ce recueil je me suis tournée, comme on dit il a fait le job et maintenant, je peux retourner à mes lectures préférées tout en alternant les aspects, cela enrichit ma vie de lectrice.